L'UPADESAMRTA

Verset 1

vaco vegam manasah krodha-vegam
jihva-vegam udaropastha-vegam
etam vegan yo visaheta dhirah
sarvam apimam prthivim sa sisyat

Traduction

L´être sobre, capable de résister aux tentations du verbe, aux sollicitations du mental, aux incitations à la colère et aux impulsions de la langue, de l´estomac et des organes génitaux, trouve qualité pour faire des disciples par toute la terre.

Verset 2

atyaharah prayasas ca
prajalpo niyamagrahah
jana-sangas ca laulyam ca
sadbhir bhaktir vinasyati

Traduction

Il verra bientôt s´altèrer en lui le service de dévotion, celui qui se livre aux six formes d'occupation qui suivent:
I) Consommer plus de nourriture ou entasser plus de richesse que nécessaire,
II) Entreprendre de trop grands efforts pour gagner des bienfaits matériels difficilement accèssibles,
III) Débattre sans nécessité de questions matérielles,
IV) Adhérer strictement aux règles par pur amour des règles plutôt qu´en vue de favoriser la progrès spirituel, ou encore, les négliger pour agir de manière indépendante, par caprice,
V) Fréquenter des personnes à l´esprit matérialiste qui ne montrent pas d´intérêt pour la conscience de krsna, et
VI) Nourir une soif ardente pour des réalisations d´ordre matériel.

Verset 3

utsahan niscayad dhairyat
tat-tat-karma-pravartanat
sanga-tyagat sato vrtteh
sadbhir bhaktih prasidhyati

Traduction

Six principes sont propres à l´accomplissement du service de dévotion pur:
I) l´enthousiasme,
II) la conviction
III) la patience
IV) l´adhérence aux principes régulateurs (tels l´écoute, le chant et le souvenir des gloires de Krsna [sravanam kirtanam visnoh smaranam]),
V) le rejet de la compagnie des abhaktas, et
VI) le fait de marcher sur les traces des grands acaryas.
Ces principes assurent sans nul doute leur observant de sa réussite totale dans l´exercice du pur service dévotionnel.

Verset 4

dadati pratigrhnati
prcchatiguhyam akhyati
bhunkte bhojayate caiva
sad-vidham priti-laksanam

Traduction

L´affection qu´échangent entre eux les bhaktas peut prendre six formes. Elle se manifeste par
I) et II) l´offrande et l´acceptation de présents,
III) et IV) l´acte de dévoiler ses pensées secrètes et d´appeller celles d´autrui,
V) et VI) d´accepter et d´offrir du prasada.

Verset 5

krsneti yasya giri tam manasadriyeta
diksasti cet pranatibhis ca bhajantam isam
susrusaya bhajana-vijnam ananyam anya-
nindadi-sunya-hrdam ipsita-sanga-labdhya

Traduction

L´on doit honorer en pensée le bhakta qui chante les Saints Noms du Seigneur, Sri Krsna, et offrir son humble hommage à celui qui, ayant reçu l´initiation spirituelle, fait acte d´adoration envers la Mùrti. Quant au pur bhakta, hautement établi dans la pratique indéfectible du service de dévotion, au cœur parfaitement purifié de toute inclination à dénigrer autrui, de celui-là il faut rechercher la compagnie, et le servir avec foi.

Verset 6

drstaih svabhava-janitair vapusas ca dosair
na prakrtatvam iha bhakta-janasya
gangambhasam na khalu budbuda-phena-pankair
brahma-dravatvam apagacchati nira-dharmaih

Traduction

Etabli au niveau de sa nature originelle, consciente de Krsna, le pur bhakta ne s´identifie pas au corps; jamais il ne faut le considèrer d´un point de vue matériel. En vérité, l´on doit fermer les yeux sur la basse naissance, le mauvais teint, les malformations, les maux ou infirmités éventuels du corps d´un tel bhakta, car malgré ces tares à quoi s´arrête la vision profane, son corps n'est pas souillé. on le compare aux eaux du Gange; elles se chargent parfois, durant la saison des pluies, de bulles, d´écume et de boue, mais n´en restent pas moins pures. Les hommes au savoir spirituel élevé continuent de se baigner dans le Gange sans se soucier de l´apparence de l´eau.

Verset 7

syat krsna-nana-caritadi-sitapy avidya-
pittopatapta-rasanasya na rocika nu
kintv adarad anudinam khalu saiva justa
svadvi kramad bhavati tad-gada-mula-hantri

Traduction

Les Saints Noms, comme les Divertissements, Attributs et autres traits propres à Krsna, sont tous de la douceur d'un sucre sublime. et bien qu'un homme malade de la jaunisse de l´ignorance ne puisse aprécier sur sa langue cette saveur, n´est-il pas merveilleux qu´il en retrouve le goùt naturel, qu´il déracine peu à peu le mal qui l´afflige, par le simple chant attentif, chaque jour, de ces doux Noms.

Verset 8

tan-nama-rupa-caritadi-sukirtananu-
smrtyoh kramena rasana-manasi niyojya
tisthan vraje tad-anuragi-jananugami

Traduction

La quintessence de tous les enseignements est que l´on doit user de tout son temps - vingt-quatre heures par jour - à bien chanter et se rappeler les Noms divins du Seigneur, Sa Forme sublime, Ses Attributs et Ses Divertissements éternels, absorbant ainsi toujours plus en eux sa langue et son mental. Faisant cela, qu´on réside à vraja [Goloka vrndavana] et qu´on serve Krsna sous la direction des bhaktas; qu´on marche sur les traces des dévots bien-aimés du Seigneur, profondément attachés à Son service.

Verset 9

vaikunthàj janito varà madhu-purï tatràpi ràsotsavàd
vrndàranyam udàra-pàni-ramanàt tatràpi govardhanah
ràdhà-kundam ihpài gokula-pateh premàmrtàplàvanàt
kuryàd asya viràjato giri-tate sevàm vivekï na kah

Traduction

La sainte ville de Mathura surpasse, en valeur spirituelle, même vaikuntha, le monde spirituel, car Krsna y a paru. Mais la forêt de Vrndavana, toute sublime, surpasse Mathura-puri, car Krsna y a manifesté la danse rasa. Et la colline Govardhana surpasse la forêt de Vrndavana, car Krsna l´a soulevée de Sa main divine et y a conduit maints Divertissements d'amour. Au dessus de tout, cependant, se trouve Sri Radha-kunda, à l´excellence suprème, submergé par l´ambroisie d´amour du Seigneur de Gokula, Sri Krsna. Quel homme d´intelligence refusera donc de servir ce divin Radha-kunda, sis au pied de la colline govardhana?

Verset 10

karmibhyah parito hareh priya-tayà vyaktim yayur jnàninas
tebhyo jnàna-vimukta-bhakti-paramàh premaiko-nisthàs tatah
tebhyas tàh pasu-pàla-pankaja-drsas tàbhyo´pi sà ràdhikà
presthà tadvad iyam tadiya-sarasi tàm nàsrayet kah krtï

Traduction

Les sastras enseignent que d´entre ceux qui aspirent aux fruits de l´acte, est béni par le Seigneur celui qui possède un haut savoir des valeurs spirituelles de l´existence. parmi tous ces jnanis qui possèdent ce savoir supérieur,un d´entre eux, que la connaissance a pratiquement libéré, entamera la pratique du service de dévotion, s´élevant par là au-dessus des autres. mais encore plus haut que lui est le bhakta qui a atteint le niveau du prema, du pur amour pour Krsna, et plus haut encore que tous les bhaktas avancés, sont les gopis qui sans cesse, tout entières, se mettent sous la dépendance du jeune Pâtre Divin. D´entre les gopis, Srimati Ràdhàràni est la plus chère à Krsna, et aussi profondément cher qu´elle au Seigneur, son Kunda, l´étang de Ràdhà. Qui donc refusera d´y vivre dans un corps spirituel, saturé d´émotions dévotionnelles extatiques [aprakrta-bhava], afin d´y servir avec amour Sri Sri Radha-Govinda, le Divin Couple, éternellement absorbé dans Ses huit Divertissements quotidiens [astakaliya-lila]. A la vérité, ceux qui pratiquent le service de dévotion sur les rives du Radha-Kunda sont les plus fortunés de tous les êtres de l´univers.

Verset 11

krsnasyoccaih pranaya-vasatih preyasibhyo ´pi ràdhà
kundam càsyà munibhir abhi-tas tàdrg eva vyadhàyi
yat presthair apy alam asu-labham kim punar bhakti-bhàjàm
tat premedam sakrd api sarach snàtur àviskaroti

Traduction

Parmi tous les doux objets de delice, et toutes les gopis de Vrajabhumi, si chères à Krsna, Srimati Ràdhàràni est le plus précieux réceptacle de Son amour. Et de grands sages ont parlé de son divin kunda comme Lui étant aussi cher. A dire vrai, même les grands bhaktas n´ateignent que rarement Sri Ràdhà-kunda; la difficulté s´en trouve donc accrue pour les dévots moins avancés du Seigneur. Mais si l´on se baigne, même une fois dans ces eaux sacrées, alors s´eveillera pleinement notre pur amour pour KRSNA



Version imprimable

 Accueil