Le but de la vie est de retourner dans le monde spirituel à la fin de cette vie même. Pour celà il suffit simplement de penser à Dieu, Krishna au momnent de quitter votre corps. comment? voici l'explication.

Âme supême

     Cette page explique qui est le paramatma, émanation du Seigneur Suprême, Krishna qui présent dans le cœur de chaque être prend acte de chacun de nos actes et de nos paroles.

image Visnu
Dans la Bhagavad-gita chapitre X, verset 20, il est écrit:


aham atma gudakesha
sarva-bhutasaya-sthitah
aham adis ca madhyam ca
bhutanam anta eva ca
Traduction

      Je suis l'âme Suprême, ô Gudakesa, sis dans le coeur de chaque être. De tous, Je suis le créateur, le conservateur et le destructeur.
(Bhagavad-gita X, 20)

Commentaire par Srila AC Bhaktivedanta Swami Prabhupada:

      Krsna donne ici à Arjuna le nom de "Gudakesa": conquérant des ténèbres du sommeil. Ce titre souligne le fait qu'il est impossible aux hommes assoupis dans les ténèbres de l'ignorance de comprendre comment le Seigneur Suprême Se manifeste dans les mondes matériel et spirituel. Mais parce qu'Arjuna se trouve au-delà de ces ténèbres, la Personne Suprême accepte de lui décrire Ses diverses perfections.
      Tout d'abord, Il Se révèle à lui comme l'âme de l'entière manifestation cosmique, sous la forme de Son émanation plénière. Avant la création du monde, le Seigneur Suprême, par Son émanation plénière, accepte la forme des purusa-avataras; c'est à partir de Lui seulement que commence toute vie. Il est donc l'atma, l'âme du mahat-tattva, agrégat des éléments universels. L'énergie matérielle n'est pas la cause de la création. C'est Maha-Visnu, le premier purusa-avatara, qui entre dans le mahat-tattva, et l'anime; Il est l'âme de l'énergie matérielle globale. Après que Maha-Visnu ait pénétré dans tous les univers, Il Se manifeste en chaque être sous la forme du Paramatma. Nous savons par expérience que l'existence du corps dépend de la présence de l'étincelle spirituelle, sans quoi il ne peut se développer. De même, la manifestation matérielle ne peut entrer en mouvement avant que l'âme Suprême, Krsna n'y pénètre.
      Dieu, la Personne Suprême, vit en chaque univers sous la forme de l'Ame Suprême. Le Srimad- Bhagavatam décrit d'ailleurs les trois purusa-avataras de la façon suivante:
"Dieu, la Personne Suprême, Se manifeste dans la création matérielle
sous trois aspects: Karanodakasayi Visnu, Garbhodakasayi Visnu et Ksirodakasayi Visnu." *
      En tant que Maha-Visnu, Krsna, le Seigneur Suprême, cause de toutes les causes, repose sur l'océan cosmique; Il est le créateur, le conservateur et le destructeur de l'énergie matérielle dans sa totalité.


      Le chapitre XIII de la Bhagavad-gita traite particulièrement de l'âme suprême, des explications essentielles sont données dans les versets suivants:

      Partout Ses mains et Ses jambes, Ses yeux et Ses visages, et rien n'échappe à Son ouïe. Ainsi, partout présente, l'Ame Suprême.
(Bhagavad-gita chapite XII, verset 14)

      Source originelle des sens de tous les êtres, l'Ame Suprême en est pourtant Elle-même dépourvue. Soutien de tous, Elle reste pourtant sans attache. Et, au-delà des trois gunas, Elle n'en demeure pas moins le Maître.
(Bhagavad-gita chapite XII, verset 15)

      De tout ce qui est lumineux, Elle est la Source de lumière. Elle est non manifestée, Elle demeure par- delà les ténèbres de la matière. Elle est le savoir, l'objet du savoir et le but du savoir. Elle habite le coeur de chacun.
(Bhagavad-gita chapite XII, verset 18)

      Mais il est, dans le corps, un autre bénéficiaire, lequel transcende la matière; et c'est le Seigneur, le possesseur suprême, Témoin et Consentant, qu'on nomme l'Ame Suprême.
(Bhagavad-gita chapite XII, verset 23)

Conclusion


     L'Âme suprême située dans le cœur de chaque être vivant; animé ou inanimé, végétal ou humain, sous la forme du paramatma situé juste à coté de l'âme individuelle (nous) est le témoin de toutes nos paroles et de tous nos actes. C'est bien rassurant car par exemple dans le cas ou nous sommes accusés à tord de quelque crime, de savoir que le Seigneur Suprême situé dan notre cœur, Lui, sait ce qui s'est passé. Au moment du jugement dernier à la cour de Yamaharaj' le déva de la mort, le jugement dernier des chrétiens, le vérité sera rétablie.
     Il y a également les huit Sravanas qui prennent note de chacun de nos actes pour le compte de Citragupta le rapporteur général à la cour de Yamaharaj' le déva de la mort, qui justifie des actes bons et mauvais de chacun de nous. (Garuda Purana)


* Les purusa-avataras;

  • Karanodakasayi Visnu: alongé sur l'ocean causal le mahat-tattva, entre le monde matériel et le monde spirituel, les différents univers sortent de son corps comme des bulles par les pores de sa peau. Les univers ainsi créés sont innombrables. ces univers sont manifestés le temps d'une expiration et d'une inspiration de Maha Visnu c'est aussi ainsi que s'appelle Karanodakasayi Visnu, ils sont ensuite non-manifestés.
  • Garbhodakasayi Visnu: entre dans chaque univers ainsi créé où il réside sur sa planète vaikuntha sous le nom de Lord Narayana de son nombril pousse une fleur de lotus dans laquelle naît Brahma le premier être créé, de forme humaine, avec plusieurs têtes; dans notre petit univers il n'a que quatre têtes; Brahma est le démiurge de l'univers de lui naîssent les 8.400.000 espèces qui peuplent l'univers. Cet univers va être manifesté pendant 311 billions 40 milliards (311 040 000 000 000) de nos années terrestres! la durée de vie de Brahma.
  • Ksirodakasayi Visnu: entre dans chaque entité créée par Brahma sous la forme du paramatma, l'Âme Suprême témoin de tous les actes de l'âme individuelle. Le paramatma se trouve présent partout au niveau de l'atome (Bg VII) dans l'univers matériel.


     Ce sujet de l'âme suprême est également expliqué dans la Bhagavad-gita chapitre XII versets 16 à 25.

     La description très précise du paramatma dans le Srimad-Bhagavatam chant XI, chapitre 14 verset 36 à 42.